Enseignements

Et si l'histoire de l'humanité s'était jouée sur ces trois croix ?

 
 

 

Il y avait 3 Croix... !

Sur la croix du milieu se trouve un innocent, condamné par les religieux de l'époque, parce qu'il s'était proclamé le Fils de Dieu, Jésus-Christ de Nazareth aussi appelé Emmanuel, ce qui veut dire : Dieu avec nous ! Malgré tous les miracles qu'Il a accomplis, attestant qu'Il était véritablement le Fils de Dieu, les religieux l'ont fait crucifier.

« Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour nous plaire. Méprisé et abandonné des hommes, homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui dont on détourne le visage, nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié.
Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. » Esaïe 53, 2b-6

Sur les 2 autres croix, 2 brigands, l'un à Sa droite et l'autre à Sa gauche

« L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant : N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous ! Mais l’autre le reprenait, et disait : Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation ? Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes ; mais celui-ci n’a rien fait de mal. Et il dit à Jésus : Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. »
Luc 23, 39-43

Ces 2 brigands en croix nous représentent, chacun de nous. La Bible dit : « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. » Romains 3, 23-24

Comme le brigand endurci, nous pouvons blâmer Dieu pour tous nos malheurs et mourir dans nos péchés, ou bien comme le brigand repenti, reconnaître que nous avons péché contre Dieu et Lui demander de se souvenir de nous, c'est-à-dire de nous pardonner nos péchés.

« Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » Romains 6, 23

Auquel des 2 brigands allez-vous vous associer ?

Moi j'ai choisi, en novembre 1980, de m'associer au brigand qui se repent !

Michel Allard,
Evangéliste.